La recette d’un CV pour trouver un job étudiant

Etre étudiant ou jeune diplômé peut parfois s’avérer être un sacré casse-tête … Et ce n’est pas vous…

Etre étudiant ou jeune diplômé peut parfois s’avérer être un sacré casse-tête … Et ce n’est pas vous qui direz le contraire !

Vous avez vos diplômes à obtenir, votre permis à passer … Et le tout à financer !

Que vous rédigiez un CV pour trouver un job étudiant, un CV étudiant pour un stage ou un CV pour trouver une alternance, vous avez très peu de temps devant vous pour le réaliser et au moins autant de motivation que tous les candidats postulant à un emploi étudiant proche de votre domicile.

Comment rédiger mon CV étudiant

Et puis, il faut le dire : le CV étudiant est souvent le premier CV, que l’on rédige pour justement réaliser sa première expérience professionnelle … De quoi se mettre un peu la pression !

Un CV peut finalement se résumer en 4 rubriques : les compétences, la formation, l’expérience professionnelle et la rubrique « centre d’intérêts ». Mais que mettre dans la rubrique expérience quand on en cumule aucune ? Quelle mise en page faut-il privilégier ?

Nous avons décidé de vous aider dans cet article en vous livrant la recette du CV idéal pour trouver un job étudiant.

La différence la plus notable entre un CV étudiant et un CV classique sera finalement le manque d’expériences professionnelles. Il vous faudra donc impérativement adapter le format de votre CV, parfois en abandonnant le classique et efficace CV en rubriques à l’ordre antéchronologique.

Réaliser un CV étudiant malgré un manque d’expérience ?

Réflexion manque d'expérience

En tant qu’étudiant, il vous faudra avoir recours au CV dit « de débutant ». Ce dernier mettra en valeur vos formations ainsi que chacune de vos compétences et tous vos atouts. Ce n’est qu’en dernier lieu que vous listerez vos expériences professionnelles.

Que doit contenir un CV étudiant ?

Sans trop de surprise, un CV étudiant doit avoir les mêmes sections qu’un CV « classique ». Comme précédemment mentionné, seul l’ordre de celles-ci peut être amené à changer.

Qu’il s’agisse du CV d’un étudiant en commerce ou d’un étudiant ingénieur, il doit ainsi contenir :

  • un en-tête
  • un titre
  • une accroche
  • vos compétences
  • les langues parlées et comprises
  • vos formations
  • vos expériences professionnelles
  • certaines rubriques complémentaires (informatique, centres d’intérêt, vie associative, bénévolat …)

Comment structurer son CV étudiant ?

Une fois la stratégie de rédaction de votre CV mise en place, soignez la clarté et la lisibilité de ce dernier. CV étudiant ou non, certaines règles ne changent pas …

Votre CV étudiant doit être rédigé selon les critères suivants :

  • la police d’écriture doit être claire et uniforme 
  • la taille de police doit être comprise entre 10 et 12 pour le texte, 14 et 16 pour l’en-tête et les titres
  • l’usage du gras et de l’italique doit être très modéré
  • vos marges doivent être généreuses (2.5 cm)
  • n’insérez que peu d’éléments graphiques : les espaces vides sont essentiels pour aérer le CV
  • utilisez un nombre de couleurs limité (uniquement pour les éléments importants par exemple)

L’en-tête et les informations personnelles

L’utilité principale d’un en-tête est de vous identifier et de pouvoir rapidement vous contacter (si toutefois le recruteur était séduit). Chacune de vos informations de contact doivent donc être visibles et surtout lisibles.

Votre CV étudiant doit ainsi contenir :

Liste structure CV étudiant
  • votre prénom et votre nom
  • un numéro de téléphone (idéalement portable)
  • votre adresse email (veillez à lui donner une tournure professionnelle)
  • un lien vers un blog ou un site personnel utile à la candidature
  • éventuellement une photo

Surtout faites au plus simple en ce qui concerne vos informations. N’utilisez surtout pas de pseudonyme et ne perdez pas de place en renseignant des informations secondaires (comme votre adresse postale complète par exemple).

Qu’en est-il de la photo ?

Une photo sur votre CV étudiant vous sera notamment demandée pour les postes où l’apparence peut relever une certaine importance (tous les métiers supposant un accueil de la clientèle, de vente …).

Libre à vous, cependant, d’insérer ou non une photo sur votre CV si vous ne postulez pas à un tel emploi.

Un titre à mon CV ?

Comme une accroche, le titre de votre CV peut donner (ou non) envie à votre recruteur d’en poursuivre la lecture.

Ce titre ne doit pas dépasser quelques mots et doit aider l’employeur à comprendre l’objectif de votre démarche professionnelle. Vous pouvez également lister vos disponibilités dans le titre de votre CV.

D’un point de vue purement formel, le titre doit être plus gros et lisible que le reste du texte de votre CV. Nous vous conseillons également d’opter pour un titre de CV sobrement beau (less is more !).

Quelques exemples de titres de CV étudiants corrects :

  • vendeur à temps plein chez H&M
  • serveur pour emploi étudiant le week-end
  • paysagiste en alternance à Carcassonne
  • caissier à temps partiel à U Express

Les titres de type « candidature spontanée à un job d’été » ou « emploi étudiant le week-end » se révèlent souvent être beaucoup trop vagues.

L’accroche pour retenir l’attention

L’accroche de votre CV doit servir à prouver votre utilité à un recruteur. Vous pouvez ainsi y mentionner que vous possédez toutes les compétences nécessaires à l’emploi pour lequel vous postulez.

Evitez de rédiger une accroche trop générique et basique. Quand au fait de copier-coller la même accroche pour postuler à deux emplois différents … N’y pensez même pas !

Pas de copier coller

Voici un exemple d’accroche efficace :

Etudiant en BTS Management des unités commerciales parlant couramment l’espagnol. Dynamique et passionné par la relation client. Je souhaite postuler pour occuper le poste de vendeur au sein de votre enseigne afin de mettre à profit mon expérience en satisfaisant la clientèle.

Comment évoquer vos compétences dans votre CV étudiant ?

Comme nous l’avons évoqué plus haut, il peut s’agir de la partie la plus compliquée à rédiger de votre CV étudiant. Il s’agit finalement de lister vos atouts, et ce que vous pouvez apporter à l’entreprise auprès de laquelle vous postulez.

N’hésitez pas à lister toutes vos compétences, afin d’y voir plus clair et de ne conserver que celles qui pourraient être utiles à l’entreprise. C’est votre lettre de motivation qui vous servira à détailler encore un peu plus chacun de vos points forts.

Les compétences techniques et les atouts

Plus précisément, il y a deux types de compétences à insérer sur un CV :

  1. les compétences de type « savoir-être »
  2. les compétences de type « savoir-faire »

Il ne faut pas sous-estimer l’importance de votre savoir-être, qui peut (souvent) être plus important que le savoir-faire.

Voici quelques exemples de compétences de type « savoir-être » pour votre CV étudiant :

  • rigueur
  • sens de l’organisation
  • travail d’équipe
  • sens des responsabilités
  • esprit d’initiative
  • capacité d’écoute
  • adaptabilité
  • bon communicant
  • bonne gestion du stress

Et voici quelques exemples de compétences de type « savoir-faire » pour votre CV étudiant. Il s’agit plutôt de compétences techniques liées à un poste en particulier :

  • relation client
  • techniques de vente
  • service en bar et en salle
  • accueil de la clientèle
  • connaissances statistiques
  • CRM
  • excellente maîtrise de l’anglais

C’est à vous de mentionner vos compétences en concordance avec l’emploi auquel vous postulez. Il vous faudra donc vérifier leur utilité et leur pertinence par rapport à l’entreprise concernée.

Si vous êtes à la recherche d’un stage de fin d’études ou si vous êtes en pleine insertion professionnelle, mentionnez évidemment des compétences propres à votre domaine d’activité sur votre CV de jeune diplômé.

La place des compétences informatiques

Outre Instagram et le Pack Office, prenez le temps de détailler tout ce que vous savez faire sur votre ordinateur. Listez également tous les logiciels connus et maîtrisés.

La section « langues étrangères »

De plus en plus d’emplois étudiants ou de stages supposent un bon niveau en langues étrangères.Une bonne maîtrise d’une ou plusieurs langues sera toujours un élément très positif pour une entreprise.

Mentionnez l’échelle européenne allant de A1 à C2 pour indiquer votre niveau pour une langue donnée dans votre CV étudiant. Vous pouvez également ajouter des petites infographies illustrant votre niveau de compréhension et d’expression pour chacune des langues comprises et parlées.

Mentionner vos études et vos formations

Vous êtes étudiant … Par définition, il s’agira donc de la rubrique clé de votre CV, surtout si vous postulez à un emploi en lien direct avec vos études (stage ou alternance).

A nouveau, il est important d’adapter cette section de votre CV à la candidature que vous effectuez.

Idéalement, elle doit également être relativement dense … Dans la mesure du raisonnable ! L’idée est de toujours bannir les informations inutiles.

Diplomes et formations

Afin de mentionner correctement vos formations, il vous faut indiquer :

  • l’intitulé du diplôme
  • l’année d’obtention du diplôme (le cas échéant, indiquer si les études sont en cours)
  • l’établissement d’enseignement (l’école ou l’université par exemple)
  • les diverses options, spécialités et langues apprises
  • la mention obtenue
  • vos réalisations notables

Voici un exemple :

Licence mention droit privé ; deuxième année

2018 – 2021 (en cours)

Université de Rennes 1 – Rennes

Droit de la famille – droit des biens – droit des obligations – procédure civile

Réalisation d’un mini-mémoire sur le changement nom à l’état-civil

Vous pouvez avoir des difficultés à faire la différence entre les études à mettre (ou à ne pas mettre !) sur votre CV étudiant.

Mentionnez toujours le diplôme obtenu le plus récemment en premier avant de compléter la liste de vos formations en fonction de votre objectif professionnel et de tous les diplômes obtenus.

  • si vous avez un niveau master : indiquez votre licence et tout autre diplôme de l’enseignement supérieur
  • niveau licence, BTS ou DUT : mentionnez à la fois votre bac et sa spécialité
  • niveau licence professionnelle : renseignez le BTS ou DUT effectué auparavant
  • niveau lycée : mentionner le brevet et son année d’obtention est envisageable, surtout si vous l’avez obtenu avec mention

Surtout, évitez de réaliser cette rubrique comme une « liste de courses » en vous contentant de simplement énumérer vos différentes formations.

N’oubliez pas de mentionner uniquement ce qui valorisera votre candidature.

Indiquer vos expériences professionnelles

Il est bien évident que votre panel d’expériences professionnelles sera limité si vous êtes étudiant. Il ne faut pas vous formaliser avec ça : chaque recruteur en aura bien conscience.

Pour autant, votre CV étudiant ne doit pas se passer d’une rubrique « expériences professionnelles » … Même si celle-ci n’indique « que » votre stage d’observation de troisième !

En tout état de cause, indiquez chacune des expériences que vous avez réalisé au sein d’une entreprise, qu’il s’agisse d’un « petit boulot », d’un stage ou d’une alternance.

Si vous avez réalisé une ou plusieurs expériences en lien direct avec l’emploi pour lequel vous postulez, mettez cette rubrique en avant sur votre CV (en la faisant figurer avant la rubrique « formations » par exemple).

Pour chacune de vos expériences professionnelles, indiquez les éléments suivants :

  • les dates
  • le nom et la localisation de l’entreprise
  • le poste occupé
  • vos tâches et missions principales

N’hésitez pas à faire figurer des éléments marquants de vos expériences. Mentionner vos succès pourra réellement jouer en votre faveur au moment de l’embauche.

Les « rubriques complémentaires » de votre CV étudiant

En fonction de l’emploi pour lequel vous postulez, les rubriques de type « centres d’intérêt » ou « activités annexes » peuvent apporter une réelle plus-value à votre candidature.

Prêtez cependant une grande attention à ce que vous incluez dans cette rubrique : certaines informations pourront ne rien apporter à un recruteur, ou pire, pourraient vous décrédibiliser.

La rubrique « centres d’intérêt » d’un CV n’est pas souvent prise au sérieux par les candidats et les recruteurs. Et pour cause : elle ne contient pas toujours des informations passionnantes

Sport d'équipe

Profitez-en pour ne pas remplir la votre de banalités et pour mentionner vos passions « hors du commun ». Mentionnez également vos loisirs et vos activités traduisant un sens des responsabilités ou un goût du travail en équipe (sport collectif, membre d’une association donnant des cours de théâtre …).

Dans un registre plus ou moins similaire, votre adhésion à une association ou votre participation à des activités bénévoles doit être mentionnée sur votre CV. A nouveau, il peut s’agir d’un élément qui en dira beaucoup sur vous et sur vos qualités.

En fonction de l’emploi auquel vous postulez, ne mentionnez pas certaines activités à connotation politique ou religieuse.

Si vous êtes titulaire de diplômes, d’aptitudes ou de certificats (brevet de secourisme, brevet de surveillant de baignade, le BAFA), indiquez-le sur votre CV étudiant. Cela vous sera d’autant plus utile si vous postulez pour un emploi dans l’animation ou un job d’été à la plage.

Quelques conseils pour la route

Pensez impérativement à soigner votre mise en page. Cela passera par votre style d’écriture et par votre capacité à être synthétique pour n’offrir que les informations nécessaires à votre futur employeur.

Si vous envoyez votre CV accompagné d’une lettre de motivation, utilisez le même en-tête pour ces deux documents. Votre candidature semblera ainsi uniforme, et l’employeur appréciera votre sens du détail.

Ne cherchez pas à vous inventer de nouvelles compétences pour remplir un CV qui vous semblerait maigrichon ! Vous avez le droit de ne parler aucune langue étrangère ! Ne mentionnez simplement pas cette rubrique à votre CV le cas échéant.

Les verbes d’action sont particulièrement appréciés des recruteurs (même inconsciemment). En voici quelques exemples à utiliser sur votre CV étudiant : améliorer, établir, créer, traiter, vendre, conseiller, adapter, optimiser, chercher, analyser, organiser …

Nous vous avons ainsi livré toutes les astuces permettant de remplir et d’élaborer votre CV étudiant malgré votre manque d’expérience. Vous voilà ainsi fin prêt à obtenir un stage, un contrat d’alternance ou un fameux « job étudiant » !

N’oubliez pas que votre CV étudiant doit absolument vous ressembler. Ne cherchez pas à recopier un modèle de CV étudiant trouvé en ligne par exemple. Restez vous-même : c’est ce qui intéressera votre employeur avant tout.

Il ne vous reste plus qu’à postuler … Sans oublier de profiter de ces belles années que sont celles de vos études.

Total
16
Shares
Articles similaires