Pourquoi célébrer le travail le premier Mai ?

On se pose souvent la question de savoir pourquoi le premier mai est la date qui a été choisie pour célébrer le travail. Pour répondre à cette question il faut remonter en 1884 où lors d’un congrès les syndicats américains se sont fixés 2 ans pour atteindre leur objectif : limiter le temps de travail par journée à 8 heures. C’est donc le 1er mai 1886 que 200 000 travailleurs américains obtiennent pour la première fois aux Etats-Unis une journée de 8 heures. Cette date inscrit dans l’histoire le début des évolutions au sein du milieu du travail. En France, il faut attendre 1947 pour que cette date devienne un jour férié, chômé et payé et ceci, pour tous les salariés.

Et comment évoquer le 1er mai sans penser au muguet ? Cette tradition remonte à l’ère romaine où déjà à l’époque les romains offraient des fleurs en l’honneur de Flora, déesse des fleurs.  Cette tradition a suivi les siècles et de nos jours, nous offrons du muguet aux personnes qui comptent pour nous. Au même titre que nos proches représentent un élément indispensable au développement de chaque être, le travail influence également grandement l’évolution de chaque individu.

Le travail, un pilier pour chaque individu

On se demande souvent pourquoi le travail est si important dans la vie des hommes, quels sont réellement ses bienfaits ? Il faut être conscient que le travail est un élément capital au sein du processus de fondement de l’identité. Il doit être considéré comme étant un vecteur d’épanouissement personnel qui nous offre l’opportunité de dépasser nos limites. De plus, c’est un facteur non négligeable de création social.

Un créateur de lien social

Team workLe travail est l’un des éléments nécessaires à la conception d’une identité. Il permet également la création de liens sociaux. Une partie importante de nos rencontres ont eu lieu dans un premier temps à l’école puis au travail. En effet, chaque profession offre l’opportunité de rencontrer et de partager avec d’autres individus autour de soi. Cet entourage créé du lien et permet de s’épanouir en échangeant avec nos collaborateurs, nos clients ou tout autre personne travaillant avec nous. Ils peuvent parfois représenter une source précieuse d’informations et ainsi offrir l’opportunité d’acquérir des connaissances.

Une source de motivation

Outre l’aspect social que nous offre chaque mission, chaque carrière, la profession que l’on exerce peut aussi être une occasion de se surpasser, de dépasser ses limites pour atteindre ainsi, satisfaction et fierté de soi. Le dépassement de soi rejoint le souhait de vouloir mieux faire et apporte une réelle source de motivation et surtout d’épanouissement professionnel.

Le développement du bien-être au travail

Cependant le travail peut également être la source d’un certain mal-être. Il est parfois compliqué d’équilibrer vie professionnelle et vie personnelle ou encore de trouver sa place au sein d’une équipe. Qui n’a jamais rencontré des tensions avec ses supérieurs hiérarchiques ? Les salariés qui n’ont jamais été face à ce type de conflit se font de plus en plus rares. Autant de problèmes qui peuvent parfois pousser les employés à démissionner. C’est pourquoi, le développement du bien-être au travail est un axe sur lequel les entreprises cogitent et s’adaptent afin d’aider les salariés à s’épanouir au sein de leur environnement professionnel.

La gestion du stress

RelaxationDe nombreuses situations peuvent générer du stress dans le milieu professionnel et cela notamment lorsqu’on constate un écart entre ce que l’on doit réaliser et les ressources dont nous disposons pour y parvenir. D’après une étude menée par le cabinet de recherche Stimulus, 24% des salariés français se sentent en « état d’hyperstress ». Apprendre à gérer son stress est donc une nécessité afin de mieux appréhender le monde professionnel. Mais quelles sont les méthodes pour y parvenir ? Certaines entreprises proposent des cours de Yoga à ses salariés ou bien encore des séances de sophrologie. De nombreuses vidéos concernant cette technique de relaxation sont d’ailleurs disponibles sur le web.

Le poste de Chief Happiness Officer

Connaissez-vous la profession de Chief Happiness Officer (CHO) ou Responsable du Bonheur ? Ce terme est une expression peu répandue en France mais qui est amenée à se développer dans les années à venir. Ce poste est né dans la Silicon Valley il y a quelques années. La réflexion est la suivante : si les salariés sont heureux au sein de leur cadre professionnel, ils seront plus productifs et plus impliqués dans leur travail. Le CHO a pour mission de réunir l’ensemble des facteurs qui permettent aux employés de se sentir bien sur leur lieu de travail.

L’épanouissement au travail

Lorsqu’une personne apprécie son travail, elle ne le perçoit plus comme une tâche un peu pénible à réaliser mais comme un moyen de progresser et de se développer. En effet, un job qui plaît peut permettre de satisfaire certains besoins (comme l’accomplissement de soi) et ainsi procurer un sentiment de bien-être aux travailleurs.

Fun work teamNous passons la majeure partie de notre temps à exercer notre profession, que ce soit au cours de notre journée ou même à l’échelle de notre vie. Statistiquement, on passe plus de temps au travail qu’avec son conjoint. Sauf si vous travaillez avec lui bien entendu. Il est donc primordial de se sentir impliqué dans nos missions et de trouver un certain intérêt dans ce que nous réalisons. Prendre du plaisir à réaliser ses missions est finalement la clé de l’épanouissement professionnel. Une citation de Confucius illustre d’ailleurs parfaitement cet argument : « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. »

Le 1er mai est une date qui insiste chaque année sur la notion de travail et ceci malgré les controverses que la notion de travail rencontre jour après jour. Pour bien réaliser vos missions il faut que votre profession vous plaise. Mais il faut également être conscient que même si le travail occupe une part importante de votre vie, les loisirs sont aussi importants. Pour trouver un équilibre de vie : alliez travail et loisirs.

Le travail éloigne de nous trois grands maux : l’ennui, le vice et le besoin – Voltaire